Culture brésilienne



"Le guerre de l'once et du serpent"

"Le guerre de l'once et du serpent"
Cette histoire se déroule le long du fleuve São Francisco, dans le Nordeste brésilien, sur une terre de légendes et de superstitions, pauvre et aride, peuplée de bandits, de saints et de prophètes : le sertão.

Nous sommes à la veille de la seconde guerre mondiale et le Brésil -dirigé d’une main de fer par Getúlio Vargas qui a institué, dès 1937, un état fort, l’Estado Novo - n’a pas encore choisi son camp.
Quelques temps auparavant, Lampião le plus célèbre des cangaçeiros, ces sortes de « bandits d'honneur » brésiliens, et ses compagnons ont été abattus. Il n’était pas question, pour Vargas, de laisser plus longtemps une région entière sous le contrôle de bandes armées qui défièrent les autorités du pays pendant près de vingt ans.

Alors, quand apparait au cœur même de ce sertão tout juste pacifié, un étranger qui prétend fonder un Nouveau Territoire, le Pouvoir envoie le capitaine - celui-là même qui a éliminé Lampião - rétablir l’ordre.


« UNE SECONDE MÈRE » de ANNA MUYLAERT

« UNE SECONDE MÈRE » de ANNA MUYLAERT
Sortie nationale le mercredi 24 juin
Titre original : « Que horas ela volta ? ». Primé en 2015 par les Festivals de Sundance et de Berlin, Une seconde mère raconte l’histoire de Val, domestique au service d’une famille huppée de São Paulo. Elle a dû laisser sa fille Jessica dans sa région natale du Nordeste pendant 13 ans pour s’occuper de Fabinho, le fils de ses employeurs. Quand Jessica la rejoint pour tenter d’entrer dans une
bonne université, des tensions naissent au sein de la famille et les barrières de classe se révèlent. Avec Regina Casé.


« CASA GRANDE » de FELLIPE BARBOSA

« CASA GRANDE » de FELLIPE BARBOSA
Sortie nationale le mercredi 3 juin

Enfant de l'élite bourgeoise de Rio de Janeiro, Jean a 17 ans. Tandis que ses parents luttent pour cacher leur banqueroute, il prend peu à peu conscience des contradictions qui rongent sa ville et sa famille. Prix du Public, Prix FIPRESCI et
Prix Découverte de la Critique française à Cinélatino, Rencontres de Toulouse 2014, Prix du Public au Festival de Janeiro


« DU BÉTAIL ET DES HOMMES » de ANA PAULA MAIA

« DU BÉTAIL ET DES HOMMES » de ANA PAULA MAIA
Disponible en vente
Edgar Wilson, personnage récurrent de l’univers d’Ana Paula Maia (aussi présent dans Charbon animal), est maintenant abatteur de bœufs – plus précisément, assommeur. Maillon d’une chaîne de production de hamburgers qu’il n’a jamais goûtés, il exerce avec savoir-faire son travail,mais est confronté à la mort inexpliquée de ses vaches. Voleurs de bétail ou malédiction ? Les travailleurs analphabètes de l’abattoir vont mener l’enquête avec les moyens du bord.
La Brésilienne Ana Paula Maia est née à Rio de Janeiro en 1977. Empruntant au naturalisme et à la littérature de l’absurde, son écriture clinique réfute toute violence gratuite. En extirpant ses personnages du néant dans lequel ils reposent, elle les impose, en leur donnant une puissance de mythe.
Éditions Anacaona, 2015.

www.anacaona.fr/boutique/du-betail-hommes-roman-bresilien/


« L’HISTOIRE DE PONCIA » de CONCEIÇÃO EVARISTO

« L’HISTOIRE DE PONCIA » de CONCEIÇÃO EVARISTO
Disponible en vente
La trajectoire, les errances, les rêves et les désenchantements de Poncia,petite-fille d’esclaves, de la campagne aux favelas. Poncia habite sur les terres de son ancien maître et décide un jour de partir en ville, où elle vient grossir les rangs des favelas. Dépossédée de ses racines en même temps que de sa famille, cherchant la reconstitution de sa mémoire et de son identité, elle tombe peu à peu dans une torpeur d’aliénée.
Dans un style très poétique, Conceição Evaristo livre au public un grand roman.
Éditions Anacaona, 2015.

www.anacaona.fr/boutique/l_histoire_de_poncia_conceicao_evaristo/