Culture brésilienne



PIca Pao

Vidéo enregistrée à la pléiade, par lubeeworks

http://www.picapao.fr

C’est en 2006 que l’aventure de Pica Pao débute. Dès lors, ces jeunes passionnés de musique brésilienne parcourent les routes de France, pour partager « de momentos preciosos » avec qui aime écouter, s’amuser et danser.

Leur concert vous fera voyager d’une part au cœur du répertoire brésilien : bossa nova, choro, samba enredo, MPB (musique populaire brésilienne… Et d’autre part dans les compositions du groupe qui constituent la nouvelle direction artistique de celui-ci.

Pica Pao se décline de trois à sept musicien(ne)s, tous chanteurs, utilisant des instruments modernes mais aussi traditionnels tel que le cavaquinho, le berimbao, ou le pandeiro.

Après plus de 200 concerts, ils sortent en 2011, l’album « sob o mesmo ceu », puis en 2014 l’EP « premoniçao »

Contact booking : 0622674617
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Pica Pao : Premoniçao

Pica Pao : Premoniçao
Sortie en 2014 l'EP "premoniçao" de Pica Pao regroupe des samba enredo de la MPB ainsi que des compositions.

Il est en telechargement sur itunes et bandcamp et en écoute sur Deezer

http://www.picapao.fr


Pica Pao

Pica Pao
Pica Pao
Dix ans de musique, dix ans de partage
Dix ans déjà que les membres de Pica Pao sont tombés amoureux de la musique populaire brésilienne ! Ces musiciens de Tours cultivent musique et amitié, en s’appropriant à leur manière un univers lointain fait de mélodies chaleureuses et de rythmes syncopés.
Avec pour envie le partage et le plaisir de jouer ensemble, Pica Pao met la convivialité à l’honneur dans ces concerts. Leur passion du Brésil s’avère alors communicative, avec toute la simplicité de ces artistes, qui précisent : « nous composons avec ce qu’on est, notre vécu, nos envies et nos influences».

O Sonho, rêves d’ailleurs vus d’ici
[10 titres, mai 2017]
Après deux cds de reprises, le troisième album de Pica Pao est une nouvelle étape regroupant 10 créations originales de ces artistes réunis autour de l’amour de la musique populaire brésilienne.
Mais derrière les rythmiques latines de l’album O Sonho se cachent les errances, les réflexions et les interrogations du groupe. Paradoxo do Brasil souligne ainsi les inégalités criantes de la société brésilienne, tandis que Romana Baiana évoque le désir d’enfant inassouvi. Mais si tout n’est pas rose, le bonheur fait bien sûr partie de ce nouvel opus avec des titres comme Ano novo qui chante l’espoir, ou Eu Quero qui incite à profiter de la vie.
Composé à cinq voix et cinq sensibilités, O Sonho conjugue ainsi les influences de chacun, de la pop au jazz en passant bien sûr par la musique populaire brésilienne, dans un joyeux mélange musical propice au voyage.


Contact booking : 0622674617
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.picapao.fr/
Pica Pao Pica Pao Pica Pao Pica Pao Pica Pao


"Le guerre de l'once et du serpent"

"Le guerre de l'once et du serpent"
Cette histoire se déroule le long du fleuve São Francisco, dans le Nordeste brésilien, sur une terre de légendes et de superstitions, pauvre et aride, peuplée de bandits, de saints et de prophètes : le sertão.

Nous sommes à la veille de la seconde guerre mondiale et le Brésil -dirigé d’une main de fer par Getúlio Vargas qui a institué, dès 1937, un état fort, l’Estado Novo - n’a pas encore choisi son camp.
Quelques temps auparavant, Lampião le plus célèbre des cangaçeiros, ces sortes de « bandits d'honneur » brésiliens, et ses compagnons ont été abattus. Il n’était pas question, pour Vargas, de laisser plus longtemps une région entière sous le contrôle de bandes armées qui défièrent les autorités du pays pendant près de vingt ans.

Alors, quand apparait au cœur même de ce sertão tout juste pacifié, un étranger qui prétend fonder un Nouveau Territoire, le Pouvoir envoie le capitaine - celui-là même qui a éliminé Lampião - rétablir l’ordre.


« UNE SECONDE MÈRE » de ANNA MUYLAERT

« UNE SECONDE MÈRE » de ANNA MUYLAERT
Sortie nationale le mercredi 24 juin
Titre original : « Que horas ela volta ? ». Primé en 2015 par les Festivals de Sundance et de Berlin, Une seconde mère raconte l’histoire de Val, domestique au service d’une famille huppée de São Paulo. Elle a dû laisser sa fille Jessica dans sa région natale du Nordeste pendant 13 ans pour s’occuper de Fabinho, le fils de ses employeurs. Quand Jessica la rejoint pour tenter d’entrer dans une
bonne université, des tensions naissent au sein de la famille et les barrières de classe se révèlent. Avec Regina Casé.