Culture brésilienne



Zé Boiadé, Zé qué casá

Zé Boiadé, Zé qué casá
(La Roda/Rue Stendhal)

Sortie le 19 Mai 2016 en digital, le 27 Mai 2016 dans les bacs.

Concerts de sortie d'album (Invitée : Teca Calazans) :
- le 19 Mai 2016, Amphithéâtre de la Verrière, Aix-en-Provence (13)
- Le 9 Juin 2016, Studio de l'Ermitage, Paris (75)

Zé Boiadé puise son langage dans la chanson française, le choro, la samba et les rythmes nordestins du Brésil. Un tantinet dada, il s’amuse à décomposer et déstructurer les sons et les rythmes à la manière d’un collage, inventant une musique qui n’est qu’à lui et bouscule les frontières entre musique érudite et musique populaire.

Les quatre musiciens multi-instrumentistes jouent de leurs voix, de leurs guitares à 7 cordes, viola nordestine à 10 cordes, mais aussi trombone à coulisse et mélodica, cavaquinho et mandoline, ainsi qu'une large palette de percussions comme le pandeiro, les congas, le udu, le triangle, les kes kes...

En creusant toujours plus profond dans les traditions, Zé Boiadé tend librement vers une création unique et particulière, tour à tour dansante et contemplative, sautant le frevo et le caboclinho pour soudain plonger le spectateur au cœur d'une chanson en français ou en portugais.

Facebook : Zé Boiadé
Youtube : Compagnie La Roda

www.laroda.fr


Les Bécots da Lappa - nouveau clip !

Découvrez le dernier clip des Bécots da Lappa ! Savourez l'ambiance bon enfant et le bon samba.
Mais les Bécots, c'est aussi le choro, les rythmes endiablés du forro, des cocos pour danser tous ensemble !

www.becotsdalappa.com pour plus d'infos



NA ESTRADA - BEL AIR DE FORRO

NA ESTRADA - BEL AIR DE FORRO
Quand Mariana Caetano, chanteuse brésilienne, véritable tornade scénique rencontre Yann Le Corre, accordéoniste virtuose issu de la nouvelle génération des musiciens bretons, et Marcelo Costa, implacable percussioniste de São Paulo à la précision chirurgicale, cela donne BEL AIR DE FORRO... Une fusion musicale virevoltante, un son unique qui emporte tout sur son passage ..
Depuis 2012, Bel Air de Forro est un groupe imprégné de cette musique dansante du Nordeste du Brésil. Trois musiciens se sont emparés de la tradition musicale populaire à travers
Le Forro et le Xote – danses de couple / La Ciranda – Danse en ronde / Le Coco – Danse de plage –
La Quadrille – Danses de la fête de la Saint Jean . Au son de l'accordéon, de la zabumba et de chants chaleureux, ils invitent à danser à deux, en ronde, enlacée, en famille.
Distribution : Mariana Caetano (chant) - Yann Le corre ( Accordéon) – Marcelo Costa (Percussions)

Since 202 Bel Air de Forre is a 3 piece band embracing the spirit of the traditional dance musique of northeastern Brazil. Three musicians will take you on this musical voyage of discovery:

Le Forro et Le Xote - Dances for couples / La Ciranda - Danses in a round / Le Coco - Beach dances / La Quadrille - Dances of the festival of Saint Jean. Accompaned by the sound of the accordeon, the zabumba and the warm vocals, you are invited to join in with the various dances: Dances for two, in a round, interlaced and with your family.
Distribution : Mariana Caetano (vocals) - Yann Le corre ( Accordéon) – Marcelo Costa (Percussion)

http://www.madamebobage.com/#!bel-air-de-forro/c9f7


BEL AIR DE FORRO

BEL AIR DE FORRO
Quand Mariana Caetano, chanteuse brésilienne, véritable tornade scénique rencontre Yann Le Corre, accordéoniste virtuose issu de la nouvelle génération des musiciens bretons, et Marcelo Costa, implacable percussioniste de São Paulo à la précision chirurgicale, cela donne BEL AIR DE FORRO... Une fusion musicale virevoltante, un son unique qui emporte tout sur son passage ..
Depuis 2012, Bel Air de Forro est un groupe imprégné de cette musique dansante du Nordeste du Brésil. Trois musiciens se sont emparés de la tradition musicale populaire à travers
Le Forro et le Xote – danses de couple / La Ciranda – Danse en ronde / Le Coco – Danse de plage –
La Quadrille – Danses de la fête de la Saint Jean . Au son de l'accordéon, de la zabumba et de chants chaleureux, ils invitent à danser à deux, en ronde, enlacée, en famille.
Distribution : Mariana Caetano (chant) - Yann Le corre ( Accordéon) – Marcelo Costa (Percussions)

Since 202 Bel Air de Forre is a 3 piece band embracing the spirit of the traditional dance musique of northeastern Brazil. Three musicians will take you on this musical voyage of discovery:

Le Forro et Le Xote - Dances for couples / La Ciranda - Danses in a round / Le Coco - Beach dances / La Quadrille - Dances of the festival of Saint Jean. Accompaned by the sound of the accordeon, the zabumba and the warm vocals, you are invited to join in with the various dances: Dances for two, in a round, interlaced and with your family.
Distribution : Mariana Caetano (vocals) - Yann Le corre ( Accordéon) – Marcelo Costa (Percussion)

http://www.madamebobage.com/#!bel-air-de-forro/c9f7
BEL AIR DE FORRO


K.

K.
Bernardo Kucinski, K.
Traduit du portugais (Brésil) par Antoine Chareyre.
Editions Vents d'ailleurs (La Roque d'Anthéron), collection "Pulsations", 2016, 167p.
Présentation de l'éditeur:
Fondé sur des faits réels, proches de l’auteur, le récit romancé nous fait découvrir un pan de l’histoire brésilienne assez méconnu en Europe, contrairement au passé argentin similaire : les exactions du pouvoir militaire au Brésil des années soixante à quatre-vingt. Écrit du point de vue du personnage de K., il raconte la recherche de sa fille, disparue comme des milliers d’autres civils du fait des services de la dictature. À travers ce récit, se reconstitue une époque, mais aussi se révèlent les mécanismes universels du totalitarisme. Une oppression aveugle qui anéantit, dans tous les sens du terme, l’individu : celui-ci n’existe plus, il est simplement effacé. Mais bien vite, on sent le sujet se densifier, ne fût-ce que parce que K. a fui une autre oppression politique, des années auparavant, dans sa Pologne natale. Derrière cette expérience, se profile en filigrane le destin errant du peuple juif, son insécurité, son espoir, déçu, de retrouver un sol ferme sur un nouveau continent. On découvre alors, avec K., la communauté juive à São Paulo, son petit peuple, ses commerces, ses habitudes, son organisation. On redécouvre aussi une langue, le yiddish, en voie d’effacement. K. va plus loin encore. Certes, c’est la quête d’une enfant et on suit avec empathie la souffrance du père qui veut la retrouver. Mais à travers cette recherche, c’est un message existentiel, applicable à chacun, dans tous les pays et toutes les cultures, qui nous est proposé : qui est-on ? Existe-t-on vraiment ? Aux yeux de qui, de quoi ? N’existe-t-on que lorsque quelqu’un vous cherche ? Et n’est-ce pas alors trop tard ? Il n’est pas étonnant dès lors que le titre reprend le « nom » abrégé du personnage du Procès de Franz Kafka. Ce que le roman représente aussi au-delà d’une lecture historique et sociologique, c’est une fable philosophique qui nous emmène dans les régions inexplorées de nous-mêmes : comment arracher les bribes de vie à ce qui n’est même pas la mort, mais l’inexistence. Roman émouvant, K. nous charme par l’ambiance magique, étrange qu’il crée. Il nous ébranle aussi par sa construction en chapitres apparemment distincts les uns des autres et par son chemin labyrinthique, ainsi que par son style elliptique. K. n’est pas qu’un témoignage fort, il est aussi une œuvre littéraire qui se distingue par la qualité de l’écriture. Une écriture originale toute en retenue qui colle parfaitement à son sujet. Après l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon, l’Argentine, l’Italie, et d’autres pays encore, il est important que la France découvre à son tour cette œuvre forte et la personnalité remarquable de son auteur.

http://www.ventsdailleurs.fr/