Livres brésiliens



« LE FLÂNEUR DE SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS », de EROS GRAU

« LE FLÂNEUR DE SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS », de EROS GRAU
Un livre écrit par un « paulista » amoureux de Saint-Germain-des-Prés, si célèbre dans le monde entier pour avoir été fréquenté par des écrivains et artistes qui ont façonné l’histoire. L'auteur raconte le quartier à travers ces personnages, mais aussi des hommes simples, toute une population d’hier et d’aujourd’hui.

Une histoire littéraire, artistique, gustative, une grande et une petite histoire racontées avec le timbre si personnel, érudit et savoureux, de Eros Grau le germanopratin.

Éditions Caractères, 2015.

http://www.editions-caracteres.fr/


« ARTHUR LUIZ PIZA » de MARIE LEMOINE & MARCELO MATTOS ARAUJO

« ARTHUR LUIZ PIZA » de MARIE LEMOINE & MARCELO MATTOS ARAUJO
Publication d’une monographie de référence de l’artiste brésilien Arthur Luiz Piza, installé à Paris depuis 1951, couvrant l’ensemble d’une carrière vouée depuis plus de soixante ans à l’exploration des volumes.

« Je suis brésilien, un Brésilien dépaysé mais ce dépaysement est essentiel à ce que je suis devenu artistiquement. Et de tous les artistes latino-américains exiles à Paris, peut-être suis-je resté le plus proche de mes origines dans mon expression artistique » (Arthur Piza).

Éditions du Griffon, 2014. www.editionsdugriffon.com

www.librairiedesarchives.com/Arthur-Luiz-Piza.html

www.librairiedesarchives.com/Arthur-Luiz-Piza.html


Les Brésiliens dans la collection Lignes de vie d'un peuple

Les Brésiliens dans la collection Lignes de vie d'un peuple
Bienvenue au pays des superlatifs. Au Brésil, tout est « o maior do mundo », « le plus grand du monde » : c’est « le plus grand pays catholique du monde », le « plus grand carnaval du monde », le « plus grand stade de football du monde ». Et bien sûr, « Dieu est brésilien ». Mais si l’on va au-delà de ces quelques clichés, qu’est ce qui rassemble les brésiliens ? Les mégapoles et leurs favelas ?

Dans un pays avec un taux de 26 homicides pour 100 000 habitants, où se côtoient Noirs, Indiens, métis et Blancs, comment la population peut-elle être si diverse et si raciste à la fois?

7e puissance économique mondiale, grenier du monde, réservoir de la biodiversité, le Brésil est-il aujourd’hui un « pays émergent » ou « émergé » ?

Un voyage saisissant et rythmé.

Disponible en librairie et sur internet (12€ en librairie et 4,99€ en ebook).

Les Brésiliens s'inscrivent dans la collection Lignes de vie d'un peuple. Cette collection "raconte" les peuples aujourd'hui, trop souvent invisibles. Elle mèt en scène leurs valeurs, leurs interrogations, leur créations, leurs passions partagées dans une grande enquête tissée d'histoires fortes, révélatrices de leur culture profonde.

http://ateliershenrydougier.com


« TRANSFORMATIONS SILENCIEUSES » de TOMYRIS JULIA LACERDA-ANDREIOLO

« TRANSFORMATIONS SILENCIEUSES » de TOMYRIS JULIA LACERDA-ANDREIOLO
« TRANSFORMATIONS SILENCIEUSES » de TOMYRIS JULIA LACERDA-ANDREIOLO

Ce romain retrace la longue histoire d’amitié de deux adolescents. Max et Maryan se sont rencontrés au sortir de l’enfance et sont liés par un pacte d’amitié : ils ont promis de toujours s’écrire, mais de ne jamais se rencontrer. Ils vont entretenir une correspondance pendant dix ans, jusqu’au jour où Max reçoit une lettre de détresse de Maryan, lui parlant d’un lourd secret. Elle voudrait le voir pour la première et dernière fois. Cette rencontre aura lieu dans une maison louée par Max quelque part dans les Cévennes.

Éditions Amalthée, 2014

http://www.editions-amalthee.com/


« PARLONS XOKLENG / LAKLÃNÕ : LANGUE INDIGÈNE DU SUD DU BRÉSIL » de OZIAS ALVES JUNIOR

« PARLONS XOKLENG / LAKLÃNÕ : LANGUE INDIGÈNE DU SUD DU BRÉSIL » de OZIAS ALVES JUNIOR
Cet ouvrage présente l’histoire des indigènes du sud du Brésil, qui ont été chassés « comme des animaux » par des chasseurs connus sous le nom de bugreiros aux XIXe et XXe siècles. Ces indigènes, les xokleng, qui s’appellent eux-mêmes laklãnõ, ont inspiré la fondation du SPI (Service de protection des indigènes du Brésil). Sauvée par l’indigéniste Eduardo Hoerhann à partir de 1914, cette tribu vit aujourd’hui dans une réserve dans la région de José Boiteux, à l’intérieur de Santa Catarina, au sud du pays. Ozias Alves Jr présente cette langue minoritaire du Brésil, parlée par seulement 536 individus. Il invite le public francophone à découvrir l’histoire de cette langue singulière et sa culture. Editions L’Harmattan, 2014

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp