Disques brésiliens



Mosquitos

Mosquitos
Mosquitos
Sortie en France : Automne 2006

Disponible chez tout les bons disquaires et bien sur sur notre site.

Toute petite déjà, sur les plages d’Ipanema (Brésil), Juju Stulbach rêvait des sunlights de la Grande Pomme.
A quelques milliers de kilomètres de là, Chris Roots était élevé aux airs de Chris Mendès, imposés par une mère qui rêvait des plages du Brésil.
Au même moment, Jon Marshall était congédié dans sa chambre pour avoir pousser trop fort le volume de son Wurlitzer. C’est à Manhattan, au hasard d’une rencontre que Juju, Chris et Jon décident de méler leurs influences et leurs cultures musicales.
La musique de MOSQUITOS est un condensé de pop et de sons brésiliens faite par des new-yorkais d’adoption.
Des chansons sensuelles qui transforment ce coup d’essai en album hybride, subtil mélange de bossa nova et de pop, libre de toutes restrictions.
http://www.myspace.com/mosquitos

http://www.mvsrecords.com


Laranjas do céu - Os the Darma Lovers

Laranjas do céu - Os the Darma Lovers
Sortie en France : été 2008

Le départ est annoncé il faut se donner plus d’une oreille à cette ‘oferenda de som’ et attention il pleut ‘Laranjas do Céu’ ambiguïté de la couleur d’un ciel qui se dévoile de son acoustique, influence, pop rock…zen rock, musique dégustative, on n’a rien vu, il faut écouter Os the darmas appelé l’Ange Gabriel : on est dedans on survole, il y a le « corpo »: cette forteresse fragile d’un contrôleinsaisissable, contrôlable, à se faire bercer par une balade Fantastico, fantastique, cette veine d’homme statique qui borde le tragique.
Il faut apprendre à se connaître en se reconnaissant en ‘Três coroas’, là où tout est haut, tout est grand, tout est méditation…une mondialisation de sons, un voyage de Porto Alegre au Tibet sur des vagues humaines, en passant par le ‘Cara da flor’ on entend les hymnes d’amour, l’œil du soleil s’ouvre et le Bouda se fait en vers un moment de la création (souffre) de l’univers.

http://www.nacopajaz.fr